La psychomancie ou la magie de la divination de votre esprit et de votre âme

Jean-Charles Martin

Praticien en Psychomancien et en Psychogenèse.

L’ART DE LA PSYCHOMANCIE

La PSYCHOMANCIE peut se résumer en quelques sortes par une pratique divinatoire amenant notre âme et notre esprit à se connecter au divin. Afin d’en détecter les signes de notre providence et ainsi sonder notre propre psychogenèse. Mot qui nous ramène aux processus de développement des phénomènes psychiques et à l’étude qui est a l’origine et de l’évolution des phénomènes psychiques. La providence quand à elle peut se résumer à la suprême sagesse par laquelle une puissance supérieure conduit toutes choses vers l’accomplissement de son soi intérieur.

Ce procédé de la psycomancie active notre psychogenèse ou respectivement notre soi intérieur par un état de conscience modifier en lien avec la synchronisité divine
Pour effectuer se que nous appelons plus courament une introspection de notre être. De nos jours le psychomancie ou la divination par l’esprit et l’âme pourrait se rapprochée de ce que le célèbre psychanalyste Carl Jung appelait la synchronicité et la psychoénergie. C’est cette même hypothèse de la synchronisité qui lui attirera d’ailleurs les foudres de son mentor Sigmund Freud. Car en effet Freud pensait que Carl Jung avait perdu la tête et avait basculé dans le côté obscur de l’ésotérisme et de l’occulte.

Et pourtant !

Cette discordance de l’esprit devait définitivement signer un point de rupture intellectuelle et spirituelle entre les pères fondateurs de la psychanalyse.

Mais que veux dire exactement le nom psychomancie?
Pour le savoir il faut le décomposer en deux particules pour obtenir la racine du mot grec psykhe signifiant esprit et âme, et le mot mancie se traduisant par divination. La Psycomancie pourrait donc se traduire par la divination de l’esprit et de l’âme ou l’esprit et l’âmede la divination.

La méthodologie qui j’ai mise au point utilise different support pour canaliser cette synchronisité pour actionner notre psychogenèse. Afin que le divin qui est en nous puisse nous mettre d’un part en contact avec notre soi intérieur et le divin qui nous anime.

Pour tenter nom pas de répondre aux quatres accords toltèques, mais aux 5 accords de notre psychogenèse qui sont:

  1. Qui suis-je
  2. Quelle est ma fonction dans ce monde
  3. Quelles sont mes passions
  4. Quel est mon chemin de vie
  5. Quelles sont les entraves qui ne me permettent pas d’y parvenir
L'âme ne que le miroir de ce que nous somme vraiment voilà pourquoi la religion lui donne comme place le cœur.

Histoire de savoir

Les âmes, les esprits et les psychoénergies

La psychomancie fut jadis un procédé très courant dans les anciennes civilisations pour parler aux âmes incarnées comme désincarnées.

D’ailleurs la civilisation celtes qui peuplait une grande partie de l’Europe actuelle pensaient que tout ce qui vivait pouvait se dégrader et se désagréger, pour disparaitre à nos yeux. Mais ce qui était physique ne disparaît que dans sa forme, et servait à former d’autres créatures. Alors que les forces énergétiques des âmes désincarnées des êtres humains ou des animaux morts migraient vers d’autres corps pour se réincarner en eux. Les âmes des morts ne disparaissaient pas avec leurs enveloppes charnelles, mais rejoignaient le monde des ancêtres en attendant de pouvoir se réincarner.

Que l’on pourrait comparer en terme plus rationnel et scientifique à des psychoénergies!

Ce monde où partaient les âmes des Celtes reçus de multiples noms, dont : Le cercle des ancêtres, la grande île de l’Ouest ou encore Antumnos doro en Gaulois qui se traduit par l’autre monde nous ramenant au nom Sidh des irlandais.

Les grands sages de cette civilisation étaient appelé les Druides ou encore Dorguid. Ils avaient la possibilité de prendre possession temporairement via leurs propres âmes d’un corps animal ou humain existant par une méditation profonde.

Processus que l’on peut aussi retrouver chez les lamas tibétains. Nous expliquant du coup l’aspect culturel et spirituel du l’animal totem que l’on retrouve dans une multitude de civilisations anciennes. Ce procédé de la réincarnation des âmes nous amènerair à comprendre plus explicitement l’une des grandes clés de l’énigme du Saint-Graal.

Car après tout le symbole totem du SANGLIER ne représentait pas l’intelligence, la ruse, et le savoir qui caractérisait la noblesse celte. Sinon pourquoi le nom SANGLIER nous laisse apparaître étrangement SANG LIER ou encore l’anagramme de SANGREIL. SAN (celte) se traduisant par Saint et GREIL (ancien français) variante du mot anglais GRAIL qui se traduit par Graal.

L'âme ne que le miroir de ce que nous somme vraiment voilà pourquoi la religion lui donne comme place le cœur.

Faisons connaissance

Je m’appel Jean-Charles Martin et je suis originaire de Vevey (Suisse).J’ai passé ma scolarité en Suisse, avant de devenir indépendant dès l’âge de 21 ans dans le domaine de la protection des biens et des personnes et dans l’investigation depuis plus de 25 ans.

La voie du questionnement devais alors m’amener à rencontré de nombreuses personnes extraordinaires comme moins extraordinaires.

Mais ces gens quel qu’ils soient ont contribué à la réalisation de mon éveil spirituel et a l’accomplissement de mon évolution. C’est sur ce chemin perpétuel du questionnement et de la connaissance que je réussi à passer mon diplôme de praticien en psychanalyse puis celui de coach professionnel. Avant de suivre de nombreuses formations dans la géobiologie, la physique cantique en bien d’autres choses encore. Je réussis même à créer grâce à un travail incessant de recherches un procédé que j’ai nommé la symboléomorphique (protégé à l’OMPI) système faisant parti intégrale de l’Angelion Box. Cette boîte qui permet après quelques minutes d’activation de remonter le taux vibratoire Bovis de toute masse biologique, d’un espace, d’un lieu d’habitation, d’un commerce ou encore de sites sacrés.

Quelques années plus tard un test ADN devaient m’apprendre que mes origines génétiques du côté mèreprovenaient d’un gène Celte qui se retrouvaient concentrés en Laponie et en Angleterre. Alors que du côté de mon père mes gènes étaient d’origine germanique.

Ce retour aux sources de mes origines génétiques devait me conduire sur le chemin de ce que certains appel le hasard, la destinée, la providence ou encore le plan divin.

C’est lors d’un repas de gala en l’honneur de l’équipe de rugby de Genève, que la synchronisité de ma destinée devait opérer pour me faire rencontrer Monsieur Gilbert Monbaron qui était l’auteur de Tibule compagnon du devoir ou le secret d’un Druide Helvète. Notre rencontre devait alors engendrer de nombreuses discussions et c’est ce même personnage habité par la connaissance des anciens druides qui devait me présenter la Druidesse Claudine Bouchet femme du Paul Bouchet Bod Koad Grand Druide des Gaules. C’est cette même Druidesse qui me fit l’honneur de m’initier aux arts divinatoires celto-druidique et qui me permit d’assister avec ma compagne à une cérémonie de purification d’une maison parasitée par des entités énergétiques négatives.
Selon les anciens procédés Celto Druidiques !

Ma Méthodologie

Ma méthodologie consiste à utiliser un procédé dit de psychomancie fait appel aux arts divinatoires, aux rituelles, aux symboles et surtout à nos sens intuitifs relier a notre moi intérieur. J’utilise par la même occasion le procédé dit de symboléomorphique que j’ai mis au point et repris des antiques civilisations. Afin de permettre d’atteindre un taux vibratoire élevé favorisant l’éveil spirituel et la psychodynamique décrite par Carl Jung.

Ma méthodologie pourrait se résumer en trois mots celtes qui sont :

Le Spioraid représentant la force énergétique de l’esprit, de l’âme et des Dieux.

Le Cyd canal d’union et de jonction faisant le lien entre notre monde et l’autre monde appelé dans la mythologie celtique le Sidh.

Le Meddwl projection spirituelle lier à l’attraction du divin nous permettent de créer une vue, un dessein dont une intention pourra en découler. Permettant ainsi la visualisation mentale d’un nouveau schéma énergétique mental

Ces trois mots mit en application permettront à l’initié de pouvoir canaliser son esprit et de sonder son âme à travers son soi ou je intérieure. Par l’intermédiaire de différents supports pouvant définir une sorte d’équation de la synchronisité du divin, des dieux ou de Dieu.

Appelé autrefois ospice ou oracles !

Une fois avoir travailler et apprit à développés ces trois étapes, nos facultés sensorielles pourront créer des stimulus instinctifs nous reliant à notre inconscient. Ce qui nous permettra d’accéder à la connaissance de celui qu’on appelais jadis en vieux breton le Dorguid qui avait la faculté de conduire les anciens celtes à la porte de l’autre monde (Sidh) ou à ce que l’on appelle plus communément de nos jours le monde interdimensionnel quantique.

C’est dans celui-ci que nos mythes nous racontes que les Dieux de la tribu des Tuatha Dé Danann se réfugièrent. Alors qu’ils venaient des quatre îles du nord ou était caché les quatre objets les plus sacré du monde celte. Qui étaient la lance de Lug, l’épée de Nuada, le chaudron magique et la pierre de Fal . Qui nous l’auront compris nous ramène à la lance christique, l’épée d’Excalibur du Roi Arthur, le chaudron d’immortalité de vie allegorie du Saint Graal et la pierre de Fale qui nous conduit à la pierre philosophal ésotérique des alchimistes.

Vous pourrez découvrir ainsi lors de mes interventions les secrets de ma technique qui réveilleront en vous je l’espère le divin qui sommeil en vous ou encore le don de la force énergétique dont vous êtes investi par la matrice énergétiques qui nous a créé.

Alors si ces quelques lignes ont parlé à votre âme et à votre subconscient, c’est que nous sommes faits pour nous rencontrer par ce qu’appelait les anciens la magie de l’accomplissement de nos âmes.

Car après tout SPIORAID n’est-il pas l’anagramme secret du mot espagnole PODRIAIS venant de la racine du verbe PODER qui veut dire puissance ou pouvoir dont la variante anglaise et POWER.

PODER pouvant se comprendre encore dans le language phonetique par POT D’AIR !

La croyance des Celtes en l'immortalité de l’âme nous est rapporté par un passage de Jules César dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules. César a écrit : « ce dont ils [les druides] cherchent surtout à persuader, c’est que les âmes ne périssent pas, mais passent après la mort d’un corps dans un autre : cela leur semble particulièrement propre à exciter le courage en supprimant la peur de la mort »(la Guerre des Gaules). La transmigration des âmes est un concept de philosophie métaphysique et de théologie selon lequel, après la mort généralement, l'âme quitte le corps et trouve une nouvelle enveloppe ou forme d'existence. Cette transmigration des âmes peut avoir trait à plusieurs théoriques, telles que la métempsycose ou encore la réincarnation. Selon René Guénon définit la transmigration comme « le passage de l’être à d’autres états d’existence, qui sont définis par des conditions entièrement différentes de celles auxquelles est soumise l’individualité humaine ; qui dit transmigration dit essentiellement changement d’état même dans des doctrines hétérodoxes comme le Bouddhisme, il n’est nullement question d’autre chose, en dépit de l’interprétation réincarnationniste qui a cours aujourd'hui parmi les Européens. La renaissance est la transformation des énergies physiques et psychiques chez d'autres êtres, par exemple en partie dans un descendant, un animal, un lama du Tibet, et même avant la mort ; c'est la Punarbhava des bouddhistes.
La réincarnation dans la culture celte

Prenez Rendez-vous

  • Le Spioraid est un travail de connaissance permettant la gestion et la canalisation des forces énergétiques qui relient notre âme, notre esprit aux Dieux. Il pourrait être identifié dans d’autre cultures sous les noms traditionnelles de Ki ou de Chi lier à l’énergie et à la force de la terre.

  • Le Cyd est un travail de connaissance permettant de relie l’âme à l’esprit par un état de jonction de conscience modifier, amenant à un changement de réalité nous conduisant à l’accès à un autre monde appelé par les celtes le Sidh. Cette méthode pourrait communément s’identifier à l’accès à une monde interdimensionnelle qui pourrait être en lien avec le schifting.

  • Le Meddwl est un travail de connaissance permettant une projection d’ordre spirituelle amenant à générer une énergie dite d’attraction divine nous permettant un accès de visualisation aux schémas ou dessins mentales lier avec notre je ou moi intérieur. Procéder qui a inspiré ce que l’on appelle d’une part l’anamnèse en psychanalise, puis la loi de l’attraction en coaching et enfin l’égrégore en ésotérisme.

Les Supports divinatoires

-Runes celtiques

  • Baguettes divinatoires
  • Symboléomorphique

Les Hypnomythes

Méthode d’hypnose antique amenant notre subconscient par des mots à favoriser un but mental pour créer un nouveau schéma neuronal. Ces mythes et leurs mots clés amèneront à réveiller en nous un mécanisme subtil de stimulus énergétiques relier à nos sens.

À leur lecture, vous oublierez les ruminations, les soucis qui vous agitent, vous apprendrez à vous servir de la rêverie, à modifier votre rapport à votre corps. Chaque hypnomythe se veut être une quête qui nous amène à comprendre notre soi intérieur et à se rapprocher de l’esprit divin.

  • Atelier de formations

Après tout pour ceux qui savent lire entre les lettres et à travers les mots, ne verraient-ils pas dans le mot QUESTION, le mot anglais Quest qui se traduit par quête (rechercher) et ION(S) qui se traduit du celte par Dieux ou Dieu.

Nous amenant ainsi à la quête des Dieux ou d’un Dieu qui ne serait en fait que des mots désignent des êtres spéciaux investis des dons d’une force créatrice Divine.

A votre disposition pour des QUESTIONS

Psychomancie Celte

Si cela te parle partage mon QR !

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×